français/english  

 

 

 

 
 

Contact

 

 

 

 
     

90...

En cette année 2015, pour son 90ème anniversaire, j'ai tenu à rendre cet hommage à Pierre Boulez. J'ai commencé ma carrière en travaillant avec Boulez dès 1981.

Compositeur et chef d'orchestre, il a définitivement changé le cours de l'histoire de la musique depuis 1945. Son influence a été immense, aussi bien dans le domaine pédagogique, qu'orchestral ou politique. Le combat de Pierre Boulez, constamment entretenu, au cœur de la vie publique, artistique et médiatique, durant presque 7 décennies, est exceptionnel dans l'Histoire de la Musique.

Ce CD SOLO est la réédition de trois œuvres majeures du répertoire. Dialogue de l'ombre double de Pierre Boulez pour basson et électronique, que j'ai tenu à mettre en perspective avec la Sequenza XII pour basson solo de Luciano Berio et Torsion pour basson et CD d'Olga Neuwirth. Berio était l'ami de Boulez depuis ses débuts, il a créé une approche du basson tout à fait révolutionnaire. Nous avons pu travailler ensemble près de dix ans avant la création mondiale de la Sequenza XII, en Juin 1995, alors qu'en novembre de la même année je créais la version pour basson et électronique de Dialogue de l'ombre double. Pierre Boulez avait beaucoup d'estime et d'admiration pour le génie de Luciano Berio. Tandis que Berio me commentait très souvent Dialogue de l'ombre double et se plaisait à me rappeler que c'était le cadeau que Pierre lui avait fait en 1985, à l'occasion de son 60ème anniversaire, avec la version originale pour clarinette. Les 2 compositeurs, nés en 1925, étaient restés constamment proches. Leur complicité forçait mon admiration. Torsion d'Olga Neuwirth est une pièce directement issue de l'influence de Boulez et Berio. J'ai rencontré la compositrice à Paris lorsqu'elle travaillait sur ses premiers projets à l'IRCAM début des années 90 et lui ai joué Dialogue et la Sequenza. Olga a immédiatement adopté les techniques nouvelles de la Sequenza pour les révéler dans un univers radicalement différent, des glissandos violents dans le registre aigu, tel un cri de désespoir, aux « trémolos Berio » ici dans une dimension dramatique. Avec Dialogue, Boulez met en scène le basson dans une cérémonie rituelle incantatoire tandis qu'Olga Neuwirth invite le basson à effectuer un voyage dans les labyrinthes de l'architecture «audacieuse» de Daniel Libeskind.

Photographie : © Philippe Gontier

 

Pierre Boulez : extrait : Dialogue

Olga Neuwirth : extrait :Torsion

Luciano Berio : extrait : Sequenza XII

 

© Philippe Gontier